Long distance runaround

La matérialisation de la séparation, de la perte de repères et de tous ces moyens imaginaires pour la supporter sont au cœur du nouveau clip de Vanessa Philippe. Un symbolisme poétique et émouvant de la solitude.

Gravir les montagnes. S’envoler, chercher une destination qui nous rapproche de l’être aimé. La conjonction des paroles de « Loin de toi » et des images fantomatiques qui les accompagnent ne sont pas que de simples fièvres arty ; elles ont un sens, une signification s’adaptant au rythme de leur matière musicale. Quelques ballons gonflés à l’hélium pour toucher le ciel et se laisser porter par son destin. Une corde qui, pudique, dissimule le désir. Un chemin dont on ne voit certes pas l’issue, tandis qu’il est inconcevable de l’imaginer fatale.

Et, petit-à-petit, le regard porté par la caméra prend tout son sens ; c’est celui de l’absent, enfin réuni avec sa muse, sa moitié, son mirage palpable. De pupilles attirantes à des pieds nus et caressant la nature, la troublante simplicité de ces minutes hors du temps fait rêver, belles, profondes. Vanessa Philippe touche les nuages, transmet son message passionné et nécessaire au-delà des frontières de la passivité sensible. Une enfant devenue trop vite adulte, mais jamais prête à abandonner sa sublime lucidité. Se parler, se voir, s’attirer. Et vivre, plus longtemps, plus intensément.